L'assistance d'un avocat est devenue indispensable pour toute personne se retrouvant dans une affaire judiciaire. Dans certains cas limitativement énumérés par la loi, le ministre d'avocat est obligatoire tel que le cas de divorce. L'Avocat connait tous les rouages du fonctionnement de la justice. En lui confiant votre cas, il sait déjà où aller et à qui s'adresser. Le métier d'avocat se base surtout sur la plaidoirie. Aucun autre professionnel n'est apte légalement à défendre un client devant le juge. Mais en ce moment il semble que les justiciables ont tendance à demander aux avocats de régler leurs litiges en privé. Toutefois il y a des affaires interrogeables par les conventions.

L'utopie d'une défense judiciaire sans avocat

On remet en cause actuellement le rôle des juristes en général et pas seulement de l'Avocat. En effet le droit moderne subit des réformes en profondeur qui ayant pour objectif de permettre au justiciable de se défendre sans trop compter sur ce professionnel. Pourtant on est loin de cette réalité actuellement puisque même avec toute la bonne volonté du monde, il faut des années et des années avant de pouvoir connaitre toutes les règles de droit dans notre système juridique. Le Droit n'est pas du par choeur.

Dans chacun des cas qu'on lui soumet, l'avocat utilise la logique tout en usant de l'expérience qu'il a amassée durant sa formation et ses affaires précédentes. Un simple citoyen est donc incapable de plaider tout seul, ne serait-ce que par la méconnaissance des règles de formes. L'Avocat se spécialise désormais dans des domaines prédéfinis comme chez courquin-avocat-lyon.com.

Un système juridique à tradition dualiste

Les juristes divisent le droit normalement en deux bases. D'un côté, on a le droit objectif ou la règle de droit qui sont des normes générales et impersonnelles dont l'État sanctionne le non-respect. De l'autre coexistent des droits dits « subjectifs » que la première accorde bien aux citoyens. On parlera également de liberté telle que celui de la liberté d'entreprendre ou encore le droit de s'exprimer.

On trouve ce genre de règle dans toutes les disciplines de droit. Le droit du travail par exemple introduit au sein de l'entreprise les droits et les libertés fondamentales. Mais la législation sociale accorde plus de privilèges au salarié. Le droit pénal lui punit toute personne enfreignant les normes servant à harmoniser la société. Les cabinets d'Avocat choisissent désormais la pluridisciplinarité. Il est plus viable pour un novice dans ce domaine de se concentrer uniquement dans quelques domaines importants.